Comment tuer son boss : un film énorme

Ce film américain de genre comédie produit par Seth Gordon est sorti le 17 août 2011. Il affiche dans son casting des vedettes internationales et des acteurs moins connus : Jennifer Aniston, Jason Bateman, Colin Farewell, Jamie Foxx et plus. Le titre en anglais est intitulé « horrible bosses ».

Résumé du film « comment tuer son boss »

Pour Nick, Kurt et Dale, le quotidien au bureau est tout ce qu’il y a d’insupportable et d’ordures avec leurs intolérables patrons. L’un d’eux lui promet de promotion qui n’arrivera jamais. L’autre harcèle tous les jours tandis que le troisième a l’habitude de congédier d’une façon douteuse ses employés. Le seul moyen qu’ils ont trouvé c’est de se débarrasser d’eux grâce aux conseils douteux d’un ancien prisonnier et l’inspiration de quelques verres de trop, c’est l’appel à un tueur à gages. Mais le plan plutôt compliqué qu’ils ont monté n’est pas aussi infaillible qu’ils l’ont imaginé.

Critique de « Comment tuer son boss »

Le métrage d’une heure 40 raconte l’aventure de trois employés maltraités par leurs patrons respectifs et qui décident de prendre la revanche sur ces derniers. Les trois employés sont interprétés par Jason Bateman, Charlie Day et Jason Sudeikis. Ils veulent réduire en miettes leurs bosses sans se salir les mains. Tandis qu’on retrouve Jennifer Aniston dans le rôle d’horrible boss nymphomane prête à tout pour avoir l’homme qu’elle veut, Collin Farell dans le rôle de sale gueule détestable et Kevin Spacey dans la peau d’un patron pervers. Chaque patron amuse avec l’image qu’il renvoie. Ainsi, Jennifer Aniston excelle dans des propos vulgaires, drôles et grossiers, Collin Farewell , drogué à l’apparence physique ingrate, et Kevin Spacey parfait dans le genre psychopathe. Tout ce petit monde survolté s’y donne à cœur joie dans ce film. C’est l’alchimie entre les acteurs et les caractères comiques et complémentaires des patrons ainsi que leurs mésaventures qui font l’intérêt de cette comédie. Dans la distribution, il y a également Jamie Foxx, ancien détenu, interprétant le rôle d’escroc minable tout en donnant des conseils idiots. On note également l’intervention d’Ioan Gruffud.

Du point de vue scénario, le film présente quelques incohérences et accumule des scènes improbables. Mais il se rattrape avec son humour potache et rafraîchissant, le ton badin et un bon rythme qui permet de se divertir. La première partie apporte beaucoup d’humour basique et hilarant même s’il ne brille pas par sa trame narrative. Quant à la fin, elle est franchement réussie. La bande sonore est également remarquable. Comment tuer son boss fait ainsi passer un moment agréable et sympa, sans prise de tête, avec ses personnages déjantés. Le genre de film qu’on peut consommer pendant une pause d’une heure. Mais il n’a certainement pas l’ambition de devenir un métrage culte même si la performance de ses comédiens est dans l’ensemble aboutie. Bref, ce métrage qui regorge de dialogues sous la ceinture et qui se moque des patrons autoritaires a son lot de clichés mais il permet simplement de passer un bon moment.

Comment-tuer-son-boss

Critique du film : Joyeux bordel

C’est un film comique américain de Josh Gordon et Will Speck qui vient de sortir le 08 Décembre 2016 au Brésil, mettant en scène Jennifer Aniston, T.J Miller, Jason Bateman, Kate McKinnon.

Pitch du film

On va suivre la vie des gens travaillant dans cette entreprise qui est dirigée par un patron super cool sauf que sa sœur qui a plus d’importance que lui dans l’organigramme du groupe arrive et veut licencier tout le monde, et lui tente de convaincre un de ses clients en organisant une soirée de dingue.

Ma petite critique plutôt positive

Je trouve que c’est un bon film d’ambiance de noël sans être le cliché basique du film d’ambiance de noël, c’est-à-dire qu’on est dans un film totalement décalé mais qui sort à la période de noël et qui forcément parle de noël d’une autre façon que les autres films habituellement. Autre chose que j’ai apprécié, c’est ce côté un petit peu film qui se passe dans l’entreprise car on est dans une sorte de Start up qui vend des serveurs etc… dans un beau building de Chicago qui est super bien filmé, on sent qu’il y a du budget. Donc, j’ai aimé ce côté film en entreprise et ce côté film de fête en entreprise, c’est un peu comme Babysitting et voir même Very bad trip sans pour autant être une pâle copie, allez voir ici si vous aimez le cinéma. Donc pour le coup, j’ai trouvé que c’est un film correct. Il y a cette partie de grosse fête dans l’entreprise à la moitié, et avant ça, vous avez la partie où on présente un peu tout le monde où là c’est un peu plus calme. Ça met un peu plus de temps à partir quand même le côté teuf et la fin, on va dire qui est moins sympathique que l’ensemble du film, elle est un peu loupée au niveau du scénario qui peut être est un peu trop dur à comprendre. En tout cas, j’ai trouvé que c’était un film qui donne l’ambiance de noël, de la fête sans trop se prendre la tête. Je vous signale quand même que ce n’est pas un truc à la sausage party mais ce n’est pas non plus pour les enfants, il y a des moments qui sont complètement fous avec des propos un peu vulgaires et tout mais sans trop dépassé les limites comme dans sausage party. Jennifer Aniston qui est toujours aussi cool, en tout cas moi je l’adore. Elle ne fait pas juste une petite apparition dans le film mais elle participe à quasiment tout l’ensemble du film, ce qui est plutôt sympa. Jason Bateman est l’acteur principal, et c’est vraiment un genre de film à la Jason Bateman qui est totalement décalé, surréaliste. Donc, je tiens à préciser qu’il ne faut pas s’attendre à un grand film avec un grand scénario avec de grandes valeurs, c’est juste un film complètement fun.

joyeux-bordel-avis

Effectivement, ce n’est pas du grand cinéma, du grand humour mais on peut dire franchement que c’est un « sous very bad trip ». Joyeux bordel, je vous le recommande si vous aimez ce genre de film qui éclate.